Pour quoi?

L’ostéopathie s’adresse aux troubles fonctionnels, c’est-à-dire ceux qui ne relèvent pas de la chirurgie, des maladies dégénératives (cancer, maladie de Hunter, myopathie, maladie neurodégénérative : maladie d’Alzheimer, maladie de Creutzfeld-Jacob, maladie de parkinson, sclérose en plaque…) ou génétiques (bec de lièvre, mucoviscidose, maladies neuro-musculaires héréditaires, maladies métaboliques congénitales..). Elle ne s’adresse pas non plus aux infections.

Dans ces différents cas, il s’agit surtout pour l’ostéopathe d’intervenir, comme thérapie complémentaire, sur les douleurs ou perturbations de l’appareil musculo-squelettique, ainsi que leurs retentissements sur certains organes internes.

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive :

L’appareil locomoteur : cervicalgie, torticolis, dorsalgie, lombalgie, douleur articulaire (poignet, coude, épaule, hanche, genou, cheville…), pubalgie, entorse, tendinite…

Système neurologique : sciatique, cruralgie, névralgie inter-costale, névralgie cervico-brachiale, névralgie d’Arnold…

Système neuro-végétatif : stress, nervosité, anxiété, fatigue, troubles du sommeil, état dépressif, troubles de la concentration…

Système ORL et céphalique : maux de tête, vertige fonctionnel, certaines douleurs oculaires, acouphène (bourdonnement d’oreille), otite, rhinite, sinusite, sensation de nez bouché…

Système digestif : difficulté à la déglutition, nausée, vomissement, reflux gastro-oesophagien, douleur abdominale, colites, constipation, diarrhée, ballonnement, etc.

Système génito-urinaire : troubles de menstruation (règle douloureuse, irrégulière…), dyspareunie mécanique, prévention des infections urinaire à répétition, incontinence urinaire, certains problèmes de fécondité, certains problèmes d’impuissance, etc.

Séquelles de traumatisme : chute, choc, accident, etc.

Séquelles post-opératoire et accompagnement des suites d’intervention chirurgicale : travail sur les cicatrices, etc.

Suivi du traitement des maladies au long court : radiothérapie, chimiothérapie, trithérapie ;

En cas de rhumatisme, arthrose, raideur articulaire ;

Troubles endocrinologiques ;

Accompagnement des traitements orthodontiques ;

Accompagnement de la grossesse et du post-partum ;

A titre préventif.