Examen clinique

A l’issu de l’anamnèse, l’ostéopathe investiguera les différentes structures du corps (os, nerfs, artères, ligaments, muscles, viscères…) pour mettre en évidence le tissu douloureux.
Il pratiquera un examen ostéopathique global puis local, dans les différentes positions (debout, assis, couché), par des tests de mobilité actifs (nécessitant l’intervention du patient), tests de mobilité passifs, tests de résistance…

S’il le juge nécessaire, un examen médical sera pratiqué, en fonction des éléments retrouvées dans l’anamnèse, et approprié aux pathologies suspectées:

  1. Constantes vitales : pression artérielle, fréquence et rythme cardiaque, fréquence et rythme respiratoire, température
  2. Examen neurologique : état mental, nerfs crâniens, système moteur et sensitif, réflexes (ostéotendineux, abdominaux et plantaires)
  3. Examen par rapport à un organe particulier : inspection, auscultation, percussion, palpation, pouls
  4. Tests d’exclusions avant manipulation

A l’issu de cet examen clinique, l’ostéopathe décidera si le motif de consultation est de son ressort, ou s’il requière une prise en charge par un médecin spécialiste pour diagnostic.

Une fois le patient pris en charge médicalement, un traitement ostéopathique adapté peut être mis en place.